Les secrets de l’huile d’Argan Bio et Naturelle

Les secrets de l’huile d’Argan Bio et Naturelle

Qu’est ce que l’huile d’argan Bio ? Est-ce un produit efficace et naturel ? Comment l’utiliser au mieux pour en tirer le meilleur bénéfice ?

Qui n’a jamais rêvé de tomber sur le meilleur soin beauté qui correspond à sa peau. Un produit cosmétique qui serait à la fois sûr, efficace et sain. Entre toutes les crèmes et toutes les huiles végétales proposées sur le marché, le choix est trop important et surtout, on ne sait pas réellement laquelle nous convient le mieux.

Notre salle de bain est chargée de produits et pourtant, connaissons-nous véritablement la composition de nos crèmes, de nos masques ou de nos shampoings ? Mesurons-nous réellement l’impact que ces produits ont sur notre peau sur le long terme ? Les études publient des chiffres incroyables. Aujourd’hui en France, selon le Laboratoire d’évaluation du risque chimique pour le consommateur (LERCCo) de l’université de Brest, une femme utilise en moyenne seize produits cosmétiques par jour.

Alors pourquoi ne pas revenir à l’essentiel ? Au pur ? Au vrai ? Faire un pas en arrière et repenser tous les produits cosmétiques que l’on utilise au quotidien.

Alors je vous invite à découvrir ou de redécouvrir un véritable trésor pour notre peau : l’huile d’Argan Bio. Voici les secrets que révèle cette huile prodigieuse qui nous vient tout droit du sud du Maroc.

  1. Pourquoi l’huile d’argan est un produit 100% naturel ?

Pour répondre à cette question, il faut se rendre au sud-ouest du Maroc, et plus précisément entre Agadir, Taroudant, Tiznit et Essaouira, pour découvrir cet arbre béni. Celui-ci s’étale sur une superficie d’environ 800000 hectares et est classé « réserve de biosphère de l’arganeraie » par l’UNESCO. L’arganier a cette particularité d’être un arbre sauvage qui pousse tout naturellement dans un écosystème qui ne nécessite aucune aide de l’homme. Ainsi, ni engrais ni pesticide n’ont touché cet arbre millénaire.

Très résistant, l’arganier qui fait partie de la famille des Sapotacées, résiste aux fortes chaleurs et sécheresses de la région. C’est ce qui explique que sa durée de vie est d’environs 4 siècles. Ses principaux ennemis sont le surpâturage et la surexploitation de son bois connu pour être très résistant. C’est pour cette raison que, des actions commencent à être menées pour protéger cet arbre .

Quand le fruit de l’Argania spinosa (nom scientifique de l’arganier) est mûr, il est jaune et prêt à être cueilli. Mais à cause de ses nombreuses épines, les berbères (habitants de la région) préfèrent attendre que le fruit tombe naturellement pour le ramasser. Il faut savoir que chaque arganier donne environ quarante kilogrammes de fruits dans lesquels se trouvent deux kilogrammes et demi d’amendons d’où on extrait un litre d’huile d’argan. Autant dire que c’est une huile précieuse.

                       1 arbre = 40 kg de fruits = 2,5 kg d’amendons = 1 litre d’huile d’argan

huile d'argan bio naturelle pure

  • Comment on récolte et sèche l’argan ?

Traditionnellement, ce sont les femmes berbères qui récoltent les fruits. Elles commencent par les faire sécher au soleil pendant environ une semaine, temps nécessaire pour que le péricarpe soit bien sec. Ensuite, elles se réunissent dans des coopératives locales et commencent un travail long et minutieux. Ce savoir-faire ancestral est transmit de génération en génération, de mère en fille avec joie, force et fierté.

Pour la petite histoire, il court une rumeur qui rapporte que les chèvres raffoleraient du fruit de l’argan et monterait sur la cime des arganiers pour avaler le fruit… Alors, mythe ou réalité selon vous ? Et bien c’est vrai, autant incroyable que cela puisse paraitre ! Les chèvres très friandes de ce fruit grimpent facilement sur cet arbre endémique et réussissent à attraper les fruits qui sont trop haut pour avoir été cueilli par les fermiers locaux. Gobé par la chèvre, la noix indigeste, est retrouvée dans les excréments de l’animal. Certaines femmes ramassent même ce fruit, le nettoie et l’utilisent…

  • Comment se passe le dépulpage ?

La première étape consiste à retirer le péricarpe (aussi appelé pulpe) puis à casser soigneusement la coque du fruit à l’ancienne, c’est-à-dire entre deux pierres. De chaque fruit, on retire deux ou trois amendons (parfois appelés arganons) que l’on place dans un grand panier de paille. Et pour exprimer leur fierté, les femmes travaillent en fredonnant des chants berbères.

argan bio naturel fruit

  • Quelle est la différence entre l’huile d’argan comestible et l’huile d’argan cosmétique ?

Il existe deux procédés pour extraire l’huile d’argan. Le premier est la manière dite artisanale qui concerne l’huile comestible. Les amendons sont d’abord légèrement torréfiés, ce qui donnera plus tard ce délicieux goût de noisette. Puis ils sont broyés dans un moulin en pierre avant d’être doucement pressé à la main. Ce pétrissage continu (qui va durer plusieurs heures) auquel on ajoute régulièrement de l’eau tiède permet enfin d’extraire « l’or liquide ».

Le second procédé est la méthode de première pression à froid. Elle consiste à écraser dans une machine les amendons crus (donc non torréfiés) afin de préserver tous les bienfaits et les vertus de l’huile cosmétique. La machine sépare d’un côté l’huile d’argan goutte par goutte et de l’autre coté le tourteau. Il y a encore peu, le tourteau servait de nourriture au bétail par manque de connaissance pour ses bienfaits. De nos jours, la découverte de ses nombreuses vertus permet de l’utiliser pour la fabrication de savons naturels et des produits pour exfolier la peau. Le tourteau regorge de saponines.

Enfin il est important de savoir qu’il faut plus d’amendons pour faire de l’huile d’argan cosmétique que de l’huile d’argan comestible, ce qui explique une légère différence de prix.

Mais au fait, savez vous que l’huile d’argan cosmétique est aussi comestible ?

Effectivement, l’huile d’argan cosmétique n’ayant pas été torréfiée, a gardé toutes ses qualités nutritionnelles. Elle n’a effectivement pas ce délicieux goût de noisette… et n’aura d’ailleurs quasiment pas de goût, mais les bienfaits de l’huile cosmétique sont bien plus riches.

  • Qu’est-ce que la décantation ?

Lorsque l’huile d’argan est extraite, il faut la laisser reposer, et ce durant plusieurs jours dans de grands bacs en inox, ce qu’on appelle la décantation. Cette étape est primordiale et garantie une huile constante d’une qualité irréprochable. Enfin, l’huile est filtrée plusieurs fois avec une machine pour obtenir une huile pure, limpide et doré. On peut sentir une très légère odeur d’amendons qui disparaitra au contact de l’air. L’élixir est fin prêt. Il ne reste plus qu’à le mettre dans des bouteilles en verre afin d’éviter tout risque d’oxydation. Malheureusement, on trouve souvent des vendeurs au Maroc qui proposent leurs huiles dans des bouteilles en plastiques. De plus les bouteilles restent souvent exposées au soleil ce qui altère la qualité de l’huile.

  1. Quels sont les bienfaits de l’huile d’argan Bio ?

Notre peau est un organe vital qui a pour rôle principal d’être une barrière contre les agressions extérieures : pollution, microbes, rayons ultraviolets, etc.

  • Quel est le rôle physiologique principal de la peau ?

Nous savons qu’elle sécrète de la sueur (grâce aux glandes sébacées) et du sébum (grâce aux glandes sudoripares). Elle produit sa propre protection : le fameux film hydrolipidique. C’est cette émulsion d’eau (sueur) et d’huile (sébum) qui détermine l’aspect de la peau grâce à la régulation de son hydratation et qui lutte contre les agressions extérieures. On dit que le film hydrolipidique maintient le PH cutané.

L’épiderme (partie extérieure de la peau) se renouvelle ainsi en permanence et est constitué de cellules, principalement les kératinocytes. Elles se transforment au fur et à mesure de leur cycle de vie jusqu’à se détacher : ce qu’on appelle la desquamation, ou les cellules mortes.

En dessous de l’épiderme on trouve le derme, ce tissu conjonctif (appelé ainsi car il sert de lien entre le derme et l’hypoderme) quatre fois plus épais est principalement constitué d’eau, d’où son surnom de réservoir d’eau.

peau epiderme

Comprendre les fonctions physiologiques de la peau nous permet de mieux déceler les secrets des bienfaits de l’huile d’argan Bio. Intéressons nous maintenant à la composition de cette huile précieuse.

  • Quelle est la composition de l’huile d’argan Bio ?

Cette dernière est composée de plus de quatre vingt pour cent d’acides gras insaturés essentiels : ce sont ces fameux oméga 6 et oméga 9.

Les oméga 6, qui font partie de la famille des linoléique. Ils ont cette particularité à aider la peau à se régénérer, c’est pour cette raison qu’ils ont des bienfaits antirides et cicatrisants notamment contre les gerçures et les citatrices dues à l’acné. Ils luttent et aident à maintenir la fonction barrière de la peau dont nous avons précédemment parlé.

Les oméga 9, eux, font partis de la composition du sébum. Celui qu’on rencontre le plus souvent est l’acide oléique.

L’huile d’argan Bio contient également de la vitamine E, connue sous le nom de tocophérol, un puissant antioxydant qui va neutraliser les radicaux libres. Son rôle est de protéger les cellules de l’organisme en luttant contre le vieillissement de la peau. Enfin, riche en molécules insaponifiable, l’huile d’argan a des propriétés restructurantes sans être grasse.

  • Qu’est-ce que l’indice de comédogénicité ?

Les huiles végétales sont toutes classées dans un tableau en fonction de leur indice de comédogénicité. Notée sur une échelle de 0 à 5, 0 étant non-comédogène et 5 étant fortement comédogène. Chaque huile se voit ainsi attribuée une note suivant qu’elle obstrue les pores de la peau et donc, favorise l’apparition de boutons ou de points noirs.

L’huile d’argan fait partie de ses rares huiles à avoir un indice de comédogénicité de 0. Ainsi il n’y aucun risque de développer des boutons.

  • Pourquoi l’huile d’argan Bio ne laisse pas de film gras sur la peau ?

L’huile d’argan est une huile fine et légère. Son absorption est rapide, ce qui en fait une excellente huile pour le visage adaptée autant pour les peaux grasses que pour les peaux sèches.

L’huile d’argan fait partie de la famille des filmogènes hydrophiles c’est-à-dire qu’elle recouvre la surface de la peau pour former une barrière protectrice tout en laissant la peau respirer en empêchant la perte d’eau naturelle (ce qu’on appelle la perte transépidermique). C’est donc l’huile hydratante par définition. Ainsi, elle convient tout autant aux peaux matures pour son effet antivieillissement, qu’aux peaux des plus jeunes, pour son effet hydratant. A cet effet, les femmes berbères avaient pour habitude d’envelopper le corps de leurs enfants de cette huile prodigieuse, car même si à l’époque les bienfaits n’avaient pas encore été prouvés scientifiquement, les résultats étaient tout simplement visibles.

  1. Comment utiliser l’huile d’argan Bio de manière efficace ?

Le dernier secret révélé dans cet article est essentiel. Il ne s’agit pas d’une simple astuce beauté mais d’une méthodologie à suivre afin de profiter au mieux des nombreux bienfaits de l’huile d’argan.

  • Pourquoi utiliser l’huile d’argan Bio sur une peau humide ?

Il faut toujours veiller à appliquer l’huile d’argan sur une peau humide afin de garantir une hydratation intense et de limiter la perte naturelle transépidermique. La peau étant comme une éponge, si elle est sèche, elle aura du mal à absorber l’huile alors que si elle est humide l’absorption sera efficace. Attention à ne pas trop mouiller car à contrario une peau trop mouillée ne pourra rien absorber. L’eau du robinet étant souvent calcaire, elle est vivement déconseillée. Il est donc préférable d’utiliser l’eau de rose qui s’associe parfaitement à l’huile d’argan ou tout autre hydrolat.

  • L’huile d’argan Bio comme soin du visage

L’huile d’argan peut être utilisée en soin du visage le soir car c’est durant la nuit que la peau se régénère. Les dermatologues estiment que l’heure à laquelle la peau se régénère le plus est environ à une heure du matin. Au contraire, vers 13 heures de l’après-midi, la peau est occupée à jouer son rôle principal de protection contre les agressions extérieures. C’est une huile très intéressante pour le visage car elle est fine et non comédogène. Elle ne laisse pas de film gras sur la peau.

Il faut donc verser quelques gouttes d’huile et frictionner les mains car la chaleur produite rend le soin plus bénéfique. Ensuite,  appliquer l’huile sur le visage (ne pas oublier le cou) et tapoter du bout des doigts du menton jusqu’au front. Puis du coté interne des yeux vers les tempes, ceci aidera à diminuer les cernes.

Il est important de noter que de nos jours, des traditions ancestrales de gymnastique faciales oubliées et délaissées par notre génération reviennent « à la mode » et nous sont proposées dans différents instituts de beauté. Effectivement, les spécialistes qui étudient les méthodes efficaces antirides de la peau (et plus particulièrement la peau du visage) se sont rendus compte que le massage facial stimule la circulation sanguine et tonifient les muscles du visage. Des résultats visibles sont constatés : le teint est plus lumineux et  les rides ont diminuées.

Associer un massage antiride du visage avec une huile végétale comme l’huile d’argan pure  de première pression à froid détend les muscles tout en nourrissant et en hydratant la peau en profondeur.

Evidemment, les techniques de massage sont précises afin de ne pas abimer les tissus du visage. Il est donc recommandé de s’informer sur la manière d’effectuer ce soin. Les professionnels sont de plus en plus nombreux et proposent des démonstrations gratuites. Il ne faut pas hésiter à se diriger vers eux.

Rituel beauté du soir :

Etape 1 : se démaquiller

Que l’on soit maquillé ou non, il est important d’appliquer un démaquillant. Ceci afin de nettoyer la peau tout résidu accumulé tout au long de la journée tel que la pollution, etc.

Etape 2 : humidifier la peau

Appliquer un hydrolat tel que l’eau de rose afin de garantir une meilleure hydratation et de limiter la perte naturelle transépidermique.

Etape 3 : appliquer l’huile d’argan

L’huile d’argan va nourrir et hydrater la peau en profondeur. Assurez-vous d’être certain de la qualité de cette huile : première pression à froid et non torréfiée afin de garantir ses propriétés.

Etape 4 : effectuer un massage facial antiride

Le massage peut durer environ 5 minutes et doit être fait par des techniques précises. Il est souvent effectué du centre vers l’extérieur du visage et du bas vers le haut.

  • L’huile d’argan Bio en soin du corps

Nombreux sont les instituts de beauté et les hammams qui proposent des soins corporels à l’huile d’argan. Cette huile miraculeuse de part sa composition est très appréciée en tant que huile de massage. Ce soin tonifie l’épiderme et régénère le tissu cellulaire. L’huile d’argan est conseillée pour prévenir et cicatriser les vergetures des femmes enceintes.

On peut l’appliquer sur le corps de manière quotidienne notamment après la douche car elle n’irrite pas la peau. Il est recommandé de commencer du bas vers le haut du corps. L’huile est recommandée particulièrement après un hammam, que l’on peut reproduire chez soi (voir article comment faire un hammam à la maison : l’art du bain) en utilisant du savon noir pour purifier la peau et du ghassoul pour exfolier la peau. Elle pénètrera mieux sur une peau bien nettoyée.

  • L’huile d’argan Bio en soin des mains et des ongles

Les femmes berbères avaient pour coutume de mélanger l’huile d’argan au citron (la même quantité de chaque) et d’en appliquer sur leurs mains. Afin de ne pas tâcher leurs vêtements elles protégeaient leurs mains dans des gants et laissaient « poser » ce masque toute une nuit. Un secret de beauté pour fortifier les ongles et embellir les mains.

Recette soin des mains et des ongles :

  • 2 cuillères à soupes d’huile d’argan bio
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron pressé bio

Mélanger le tout et masser les mains afin d’hydrater et nourrir l’épiderme. Laisser poser entre 1 heure et… toute une nuit !

  • L’huile d’argan Bio en masque pour les cheveux

On peut également utiliser l’huile d’argan en masque pour les cheveux. Ceci en appliquant l’huile pendant 30 minutes sur cheveux humides (et oui toujours…) dans une serviette chaude avant un shampoing. Les cheveux seront plus forts, plus souple et l’huile stimulera leur pousse. Veillez à appliquer ce masque de manière régulière une fois part semaine.

Recette masque des cheveux :

  • Vaporiser 6 sprays de Mon Trésor Huile d’Argan Bio dans une main
  • Séparez vos cheveux mèche par mèche et appliquer à chaque fois l’huile d’argan de la racine jusqu’aux pointes des cheveux.
  • Poser une serviette bien chaude sur la tête afin que l’huile pénètre plus facilement
  • Laisser poser 1 heure
  • Laver les cheveux

Vous l’aurez compris, l’huile d’argan est vraiment un produit spécifique au visage, au corps mais aussi aux cheveux grâce à ces nombreuses vertus. Il serait dommage de ne pas en bénéficier. La seule précaution à prendre est d’être sûr d’utiliser une huile de qualité. Mais au fait, Comment reconnaitre une huile d’argan de qualité ?

    Comment reconnaitre une huile d’argan Bio de qualité ?

– Il faut savoir qu’une huile d’argan cosmétique n’a pas de goût et a très peu d’odeur. Sa couleur est jaune dorée.

– Elle doit être pressée à froid et non torréfiée afin de garantir ses propriétés.

– Une huile d’argan doit être conservée dans un contenant en verre (l’idéal est le verre violet) afin de garantir une conservation naturelle et plus longue.

– Sur l’étiquette du flacon doit être indiqué des informations obligatoires tels que le numéro de lot (qui garantie la traçabilité), la liste INCI (liste des ingrédients), la date de durabilité minimale, etc.

– Vérifier la texture : une bonne huile d’argan est légère et fine. Elle ne laisse pas de film gras sur la peau.

– Le meilleur gage de qualité reste la certification Bio par Ecocert. En effet, pour certifier une huile d’argan Bio, Ecocert procède à une vérification de la récolte des fruits jusqu’à  la vente. Ecocert met en place une traçabilité parfaite pour garantir une huile pure. Et régulièrement l’organisme de certification effectue des audits pour sécuriser la traçabilité.

  • Quelques précautions à adopter

Les risques d’allergies à l’huile d’argan sont rares. Par mesure de prévention, il est recommandé d’appliquer au creux du coude quelques gouttes d’huile et d’attendre au maximum une heure pour voir si une réaction se produit. Aussi il est déconseillé d’appliquer de l’huile d’argan avant de s’exposer au soleil car cela facilite l’apparition de tâches brunes.

Vous l’aurez compris ce nectar précieux qu’est l’huile d’argan n’a pas fini de nous étonner. Ses bienfaits sont nombreux et il serait dommage de s’en priver…

Par Aicha S.

Liens :

https://www.univ-brest.fr/LERCCo

https://en.unesco.org/biosphere/arab-states/arganeraie

Partager sur vos réseaux sociaux

La publication a un commentaire

  1. Kamel

    Tres interessant

Laisser un commentaire